,

Interview Coach Football Mannheim

Un fidèle parmi les fidèles. Steve entraine la formation de football de la ville de Mannheim depuis 2 ans. A quelques mois de l´échéance annuelle qui attend son équipe, il nous livre quelques secrets sur la préparation de sa troupe pour l´édition Dortmund  2014.

CC: Bonjour. Steve nous savons déjà que vous êtes le coach de l´équipe de football de la ville de Mannheim Pouvez-vous ajoutez quelques mots sur votre personne?
Amoureux de football que je pratique depuis plus de 10 ans en classe  amateur. Je suis célibataire et père d’un petit garçon. Ingénieur en génie chimique et techniques de procédés.

CC: Pourquoi avoir choisi le football?
Je pense que n’ai pas eu à faire un choix, il fait partit de moi.

CC: Comment préparez-vous votre équipe pour le prochain tournoi de football du CC?
La préparation pour le Challenge de Dortmund se passe plutôt bien, nous avons « la santé du dimanche » et une séance supplémentaire dans la semaine. C’est vrai que c’est assez difficile de pouvoir toujours avoir tout le monde, mais dans l’ensemble ça va. Sur le plan compétitif, nous participons aux différents tournois de la sous-région (Mannheim, Kaiserlautern) et si possible quelques matchs amicaux

Avez-vous déjà gagné une médaille en or lors d’une édition CC de football ?
Oui avec Karlsruhe en 2012.

CC: Quels sont vos objectifs pour la prochaine édition CCDortmund2014 ?
Etre meilleur qu’à la dernière édition à Berlin en 2013.

CC: Quel serait selon vous l’équipe à battre cette année.?
Pour moi toutes les équipes sont à battre, car je pars du point de vue que la balle est ronde et dès le coup d’envoi les chances sont de 50% pour les deux équipes. C’est vrai que certaines équipes sont plus expérimentées que d’autres, mais la loi des tournois prime toujours. Un autre point important c’est la durée de jeu des matchs de poules.

CC: Quels sont les favoris cette année?
Les deux finalistes de l’an dernier à savoir Karlsruhe et Bremen, bien sûr l’équipe de la ville organisatrice Dortmund.

Votre équipe était-elle présente à la dernière édition? Étiez-vous satisfait du palmarès de votre équipe?
Oui nous étions présents à Berlin et je peux dire que je suis satisfait de notre parcours.

CC: Ce n’est surement pas la première fois que vous assistiez au CC. Quel est le plus beau match auquel vous auriez assisté jusqu’ici ?
Finale du Challenge 2012

CC: Quel est selon vous le plus beau challenge déjà organise côté football ?
Je me souviens du site de Frankfurt, ou nous avions eu l’exclusivité des terrains d’entrainements du « Eintracht Frankfurt » tous gazonnés. L’ère de jeu est un atout très important, c’est mon point de vue.

CC: Quel est le plus beau geste sur un terrain de football selon vous ?
S’excuser après une faute à caractère anti sportif chez son vis-à-vis. Je suis du point de vue que lorsque qu’un joueur est en pleine forme physique (en jambe) et discipliné tactiquement il ne devrait pas se retrouver dans l’obligation de commettre ce genre de faute. Le football est certes un sport de contact, mais n’exagérons pas.

CC: S´il vous était demandé d´apporter des critiques (positives/négatives) quant à l´organisation du tournoi de football en général que diriez-vous?
Ma priorité reste le choix des sites, si possible pas de terrains en terre battue. Je sais que ce n’est pas évident de réunir tous ces éléments, mais un arbitre central et deux arbitres de touches pour tous les matchs ce qui évitera beaucoup de discussions, une bonne fluidité dans le jeu et un second ballon en dehors du ballon principal sont des détails qui font la différence.

CC: Que signifie pour vous le faire-play ?
Respect de son adversaire.

CC: Quelles surprises réservez-vous aux Challengistes ou fans à Dortmund ?
Mon slogan de motivation pour mon équipe «  les gars, je ne vous sens pas »  et dans la même lancée les adversaires vont nous sentir .

CC: Merci pour votre disponibilité…